Chute de 20% des transactions immobilières en un an, révèle le Conseil supérieur du notariat

Webmaster


La situation sur le marché de l’immobilier en France est préoccupante, avec une baisse de 18% du nombre de transactions entre septembre 2022 et septembre 2023, selon les données du Conseil supérieur du notariat. Cette baisse significative témoigne d’une année difficile pour le secteur de l’immobilier, avec des conséquences potentielles sur l’économie dans son ensemble.

Le marché de l’immobilier en baisse
Selon les chiffres publiés récemment par le Conseil supérieur du notariat, le nombre de transactions immobilières a connu une diminution de 18% entre septembre 2022 et septembre 2023. Cela a conduit à un chiffre en dessous du million, avec seulement 928 000 ventes.

Baisse des prix moyens de vente
Pour la première fois depuis 2015, une baisse des tarifs moyens de vente des logements anciens a été observée par les notaires. Pour les appartements, cette baisse est en moyenne de 2% sur l’ensemble de la France métropolitaine pour le troisième trimestre par rapport à la même période l’an passé. Les notaires projettent une baisse supplémentaire de 3,5% d’ici la fin janvier.

La baisse plus prononcée en région parisienne
En Île-de-France, la diminution est encore plus drastique, se situant à -5,3% pour le troisième trimestre, avec une anticipation d’une baisse de 7% pour le début de 2024. Pour les maisons, la tendance à la baisse est encore plus forte. Ces chiffres s’expliquent par la hausse des taux d’emprunt et le durcissement des conditions d’accès au crédit pour les ménages.

Des hausses de prix malgré la baisse
Si les transactions diminuent, les prix suivent également cette tendance, notamment à Paris, Nantes ou Lyon où la baisse moyenne des prix avoisine les 4% sur un an. Malgré cela, certaines villes ont connu des hausses de prix notables cette année, comme Toulon, Nice ou Marseille.

About Webmaster

Tombé dans la marmite du web au début du siècle je vous pose ici le fruit de mes recherches