Contrôle de souris par la pensée : premier cobaye humain

Webmaster


En mai 2023, la société Neuralink, appartenant à l’entrepreneur Elon Musk, a reçu l’autorisation des autorités américaines pour effectuer des tests de son implant sur des êtres humains, une avancée significative par rapport aux tests jusqu’alors effectués sur des animaux. Cet implant a pour objectif de permettre aux individus qui le porteront de contrôler un ordinateur uniquement par le pouvoir de leur pensée.

Elon Musk : Neuralink pose son premier implant cérébral sur un patient

Le célèbre entrepreneur Elon Musk, à la tête des entreprises Tesla et SpaceX, a révélé à la fin du mois de janvier 2024 que Neuralink avait réussi à implanter son premier dispositif cérébral sur un patient dans le cadre de ses essais cliniques initiaux. Selon les dires de Musk, le patient a été capable de contrôler une souris d’ordinateur par la seule puissance de sa pensée.

Avant de passer aux expérimentations sur les humains, de multiples tests ont été effectués sur des animaux, donnant des résultats plus ou moins concluants. Elon Musk avait précédemment annoncé avec fierté avoir réussi à faire jouer à un singe au jeu vidéo Pong sans l’utilisation de manettes ni de claviers. Cependant, en 2021, Neuralink avait fait face à des échecs, avec l’implantation de puces de taille inadaptée sur 25 cochons, qui avaient dû être euthanasiés en conséquence. Des cas de décès de singes suite à des infections généralisées liées aux électrodes implantées avaient également été révélés.

Selon certaines informations, environ 1 500 animaux auraient péri au cours d’expériences liées aux implantations cérébrales de Neuralink depuis 2018. Bien que les autorités américaines aient autorisé les essais sur des cobayes humains, des enquêtes ont été ouvertes pour examiner d’éventuelles violations des lois sur le bien-être animal.

Lutter contre les risques liés à l’IA

Elon Musk se félicite de cette avancée technologique qui permet à un individu de contrôler un ordinateur par la pensée grâce à une puce au lithium. Le but ultime de Neuralink est de faciliter la communication entre les humains et les ordinateurs afin de prévenir les risques potentiels que représente l’intelligence artificielle pour notre civilisation. Musk envisage également d’autres applications telles que rendre la vue aux aveugles, aider les personnes paralysées à remarcher et traiter la dépression.

Le visionnaire Elon Musk espère rendre cet implant accessible à tous dans un futur proche, façonnant ainsi un monde où l’humanité entière deviendrait cobaye. Ce monde, tel qu’il le rêve, pourrait finalement ne pas être si différent de celui que nous connaissons actuellement.

About Webmaster

Tombé dans la marmite du web au début du siècle je vous pose ici le fruit de mes recherches