Mesures radicales en Chine pour protéger la jeunesse des écrans

Webmaster


D’après un rapport datant de 2021, on estime que 24 millions de jeunes Chinois sont accros à internet.

La Chine se mobilise contre l’addiction des jeunes aux écrans : une guerre lancée pour protéger la jeunesse

La Chine est confrontée à un problème croissant d’addiction des jeunes aux téléphones portables et aux jeux vidéo. Pour faire face à cette problématique, les autorités chinoises mettent en place des mesures strictes, parmi les plus rigoureuses au monde. Parmi celles-ci, le blocage des téléphones portables des mineurs la nuit suscite de vifs débats au sein de la société chinoise.

Dans le quartier de Dongzhemen à Pékin, la psychologue pour enfants Chen Qiushi constate que de nombreux jeunes patients souffrent d’addiction aux écrans. Cette dépendance impacte leur vie quotidienne et leurs études, en particulier chez les adolescents de 12 à 15 ans. Les familles sont désemparées face à ce phénomène, comme en témoigne une grand-mère dont la petite-fille a développé une addiction à un jeu en ligne, affectant ainsi ses résultats scolaires et sa santé oculaire.

Pour lutter contre cette tendance inquiétante, le gouvernement chinois a annoncé des mesures radicales, telles que le blocage des téléphones portables des mineurs de 22h à 6h du matin et la limitation du temps de connexion quotidien. Si certaines familles soutiennent ces actions, soulignant l’importance de limiter l’accès aux jeux vidéo pour préserver la santé mentale et physique des jeunes, d’autres expriment des réserves quant à l’efficacité de telles restrictions.

Certains adolescents, eux, se montrent hostiles aux interdictions de portables, arguant que les écrans font désormais partie intégrante de leur quotidien. Ils estiment que ces mesures ne sont pas adaptées à leurs besoins et pourraient avoir des conséquences néfastes sur leur bien-être psychologique. De leur côté, certains parents s’opposent également à ces réglementations, affirmant que la responsabilité de contrôler l’usage des écrans revient à chaque famille individuellement.

Malgré les critiques et les contestations, le gouvernement chinois persiste dans sa démarche pour protéger la jeunesse contre l’addiction aux écrans. Selon un rapport officiel, 24 millions de jeunes chinois sont considérés comme dépendants d’internet, justifiant ainsi la nécessité d’agir rapidement et fermement pour contrer ce phénomène préoccupant.

About Webmaster

Tombé dans la marmite du web au début du siècle je vous pose ici le fruit de mes recherches