La pose d’un parquet flottant clipsable : quel est le matériel essentiel ?

Webmaster

Updated on:

parquet flottant

Les parquets flottants clipsés constituent un type de revêtement reconnu pour sa simplicité de montage. Il représente une option idéale si vous souhaitez bénéficier d’un sol facile à mettre en œuvre et qui nécessite peu de préparation du sol. Pour autant, la mise en place d’un parquet flottant clipsable demande une bonne maîtrise de la technique et une attention particulière. Nous vous proposons les divers conseils à savoir pour que la pose de votre parquet flottant soit parfaitement réalisée.

Que représente le parquet flottant clipsable ?

Dans un premier temps, nous allons commencer par présenter le principe du parquet flottant clipsable avant de discuter de la mise en œuvre proprement dite. Connu également sous le nom de parquet clipsable, ce revêtement de sol possède deux spécificités indispensables :

  • son caractère flottant : le parquet flottant est un revêtement à installer sans colle. Il a la spécificité de se poser sur un revêtement de sol existant ;
  • le caractère clipsable : les planches de ce sol viennent se clipser les unes sur les autres. Il est inutile de mettre de la colle pour fixer les lames entre elles.

Ce plancher possède donc de multiples atouts face à un plancher classique :

  • la pose est plus simple ;
  • nous pouvons aisément changer une planche détériorée ;
  • la pose peut être effectuée sur un précédent revêtement ;
  • vous ne devez pas nécessairement attendre le séchage de la colle avant de poser la pièce.

Le matériel essentiel pour installer un parquet flottant clipsable

Installer soi-même un plancher flottant peut vous permettre de réaliser des économies importantes sur le montant des travaux. Seulement, pour ce faire, il est primordial de vous munir du matériel adéquat :

  • un ruban à mesurer ;
  • un crayon en bois ;
  • le volume requis de parquet flottant et un support spécial pour les parquets ;
  • un marteau en caoutchouc et un ruban adhésif à base d’aluminium ;
  • une dizaine de cales de 10 mm et un arrache lame ;
  • un cutter et des plinthes ;
  • une tronçonneuse et des lunettes de sécurité.

Comment installer un parquet flottant clipsable ?

Afin de mener à bien la mise en place de votre parquet clipsable, il est indispensable de réaliser un travail de précision. Nous vous avons expliqué en détail les étapes à suivre pour la pose.

Réaliser le sol

Pour empêcher que le sol ne présente des défauts, il faut s’assurer que votre sol soit plat et régulier. Une mise à niveau pourrait être requise dans le cas où le sol n’est pas idéal. En effet, il est envisageable dans certains cas de mettre en place un plancher flottant par-dessus un précédent revêtement, sous réserve que celui-ci soit totalement bien plat. Toutefois, vous ne devez pas négliger le fait que cette opération entraîne une hausse de la hauteur du plancher. Souvenez-vous de toujours vérifier que le plancher ne viendra pas gêner le passage de la porte.

Mise en place de la sous-couche

Dans l’idéal, on ne fait pas la mise en place du parquet à même le sol. Nous débutons par la réalisation d’une sous-couche de parquet qui peut jouer deux rôles :

  • elle peut servir à la protection du sol face à l’humidité ;
  • elle peut servir comme isolant acoustique qui amortit le son pour les habitants du bas.

Les sous-couches sont variées et adaptées à tous les types d’utilisation. Si on utilise des sous-couches distinctes, la sous-couche étanche devra être installée en premier.

Installation d’un parquet flottant clipsé

Le sol est maintenant disponible pour accueillir son nouveau recouvrement. Pour démarrer la mise en œuvre du parquet, vous devez avant tout positionner vos cales de 10 mm tout au long des murs. Celles-ci vous permettent de placer un raccord de joint de dilatation.

Le découpage des planches

Il est toujours obligatoire de trancher des planches comme la dernière planche de toutes les rangées et la dernière planche dans le sol.