Sommes-nous accros aux écrans ? Découvrez la réponse en 4h37

Webmaster


En France, la durée moyenne d’utilisation des écrans a augmenté de manière significative au cours de la dernière année, passant à 4h37 par jour, soit une augmentation d’environ une heure par rapport à l’année précédente. Cette augmentation soulève des questions sur notre relation avec les écrans et leur impact sur notre vie quotidienne.

La présence omniprésente des écrans

Les écrans font partie intégrante de notre quotidien. Que ce soit devant la télévision, l’ordinateur, la tablette ou le téléphone, les Français passent en moyenne 4,6 heures par jour devant un écran, ce qui équivaut à près de 30% du temps éveillé. Il est devenu courant de consulter les sites internet pour s’informer, se divertir ou effectuer des recherches en fonction de ses intérêts personnels. Certains affirment même que leur utilisation des écrans est devenue une véritable dépendance, au point de considérer cela comme un « esclavage ».

Les enfants ne sont pas en reste, puisque leur exposition aux écrans est également très importante, et augmente avec l’âge.

Trouver des alternatives aux écrans

Une étude a révélé que le temps d’écran peut atteindre jusqu’à 7 heures par jour chez les adolescents, ce qui soulève des inquiétudes au sujet de leur bien-être et de leur développement. Cependant, certaines familles ont décidé de prendre des mesures radicales pour contrer cette tendance. Par exemple, une mère a choisi de priver ses enfants de tout accès aux écrans, que ce soit à la télévision, à la tablette ou au téléphone. Pour le psychiatre Serge Tisseron, cette approche radicale n’est pas nécessairement la meilleure solution. Il estime qu’il est essentiel de leur trouver des alternatives saines qui leur permettent de s’épanouir autrement.

Selon lui, la question des écrans ne doit pas se limiter à une simple restriction du temps d’utilisation. Il souligne l’importance de tenir compte du climat familial, de l’environnement scolaire et des activités proposées pour que les enfants puissent s’épanouir pleinement en dehors des écrans. En effet, il est primordial de trouver un équilibre entre l’utilisation des écrans et d’autres activités plus bénéfiques pour le développement des enfants.

About Webmaster

Tombé dans la marmite du web au début du siècle je vous pose ici le fruit de mes recherches